19 sept. 2010

Oratoire route d'Autechaux

En partant vers Autechaux même dans les brumes d'automne on ne peut pas manquer l'oratoire Notre-Dame. A Voillans on l'a toujours appelé "La Vierge de Champray" !

Après deux virages très prononcés on découvre sur la droite de la route un petit bâtiment carré couvert d'un toit de tuiles à deux pentes.
Il était en ardoises auparavant et s'ornait d'une croix de fer.
Sur la droite de l'oratoire part un joli chemin qui conduit à la Combe Pirbey et à Champray. C'est là qu'on croise la voie romaine pour la première fois sur le territoire communal.


Au retour d'une promenade sur ce chemin l'arrivée est charmante surtout avec les brumes d'automne un peu "mystérieuses".

Samedi 18 septembre 2010


Un plaque de marbre indique une date . Septembre 1944 - soixante six ans cette année - !
Elle a été placée vraisemblablement au moment de la Libération du canton, comme souvent dans les monuments votifs élevés à la suite d'événements douloureux, où la protection de Marie s'est fait sentir à ceux qui l'invoquaient. Voillans ayant été épargné.



La façade est largement ouverte depuis le sol.


Le linteau est échancré en son milieu par un arc en plein cintre.
En septembre le soleil matinal semble couronner la statue de la Vierge.

Septembre 2010

Une grille de fonte de 1m de haut ferme l'entrée.

La statue est dans le style "Lourdes". 
Un ouvrage sur les oratoires du Doubs signale qu'auparavant la Vierge tenait l'Enfant Jésus sur sa main gauche. Ce devait être une autre statue. 




Cet oratoire était utilisé pour les processions du 15 août.

Un ouvrage sur les Oratoires du Doubs est publié par Les Amis des Oratoires 22 avenue Henri Pontier Aix en Provence (Paul Dieudé 1998)