27 août 2016

Vide-Grenier des Pirates

Ce dimanche 28 août 2016 





à Baume-les-Dames 


Le 28/08/2016 de 8h00 à 18h00
Quartier de Cour
Entrée gratuite

Contact Pirates de Cour : 03.81.84.27.87

en savoir plus

26 août 2016

Salicaire

Vous ne pouvez pas manquer les Salicaires à la sortie de la Grange des Noyes ou au Creux d'Alouette.



La salicaire    Lythrum anceps     Lythraceae 

La salicaire orne de ses hautes et denses grappes de fleurs rouge carmin les berges des cours d’eau, les fossés, les prairies marécageuses et autres zones humides. 


Très commune sur l’ensemble du territoire, la salicaire possède en outre un excellent potentiel nectarifère.




12 août 2016

Eugène-Louis Trimaille

Nous avons largement évoqué la Grande-Guerre sur le site du village
Dans la page "Histoire" vous pouvez retrouver un certain nombre d'articles sur ce sujet.

La stèle devant la mairie rappelle que dix jeunes gens sont morts lors de ce conflit.






Eugène Louis TRIMAILLE a été tué à Verdun le 12 août 1916, il y a donc cent ans.





Louis-Eugène est né en 1896 dans le foyer de Narcisse-Eugène Trimaille et Marie, née Garneret.
Sa famille était originaire de L'Hôpital-St-Lieffroy. 






Son grand oncle, Claude-Etienne Trimaille et Louis-Auguste (fils de Claude-Etienne dit Bageot) ont longtemps tenu le café "Chez Bageot.
Bageot





6 août 2016

Réséda jaune

Une très jolie plante peut s'observer au village notamment sur la Levée.

Réséda jaune  Reseda lutea    Resedaceae

C'est une espèce commune en général mais rare par endroits. Elle pousse dans les cultures et sur les bords des chemins. Les feuilles sont divisées en trois à sept segments étroits. Le pétiole et la nervure principale sont ailés. Les fleurs sont d'un jaune pâle à verdâtre. Les capsules sont dressées et se terminent par trois dents.
Hauteur : 20 à 70 cm.



La lutea comme la luteola : Autrefois elle était utilisée comme plante tinctoriale, c'est-à-dire comme plante colorante (jaune bien sûr). Elle produit une teinte jaune très solide, considérée comme la meilleure des teintures jaunes. Toute la partie aérienne est utilisée à cet effet (tiges, feuilles notamment).


Son emploi dans la teinture textile est très ancien : En Grèce dès l'Antiquité et depuis longtemps en Europe du Nord. Colorant solide et pur, la gaude est considérée comme la teinture jaune européenne par excellence. 
Au XVIIe siècle, la gaude représentait la principale source d'approvisionnement pour le colorant jaune, dont le mélange avec la garance (rouge) ou l'indigo (bleu) permet d'obtenir les teintes orange et verte. 
C'est au XIXe siècle qu'elle disparaît de la palette des teinturiers et des imprimeurs avec l'introduction du quercitron, chêne d'Amérique du Nord. La gaude était cultivée en grandes quantités en France et en Angleterre.

Sur la Levée (face aux stères de bois) Photo du 13 juillet 2016

3 août 2016

Secrétariat de Mairie

Pendant le mois d'août


Le secrétariat de mairie 


sera fermé 

du Vendredi 05 août 2016 

au Vendredi 19 août 2016 inclus.




En cas d'urgence, veuillez contacter :

    • Alain TISSERAND (Maire) : 06 18 70 54 41
  • Elisabeth POZZA (1ère Adjointe) : 06 59 41 90 78
  • Alain PAUTHIER (2ème Adjoint) : 06 71 49 48 35
  • Colette CORDIER ( 3ème Adjointe) : 06 72 54 85 14



2 août 2016

Morelle Douce-amère

Au Grand Trembloi, autour des trous d'eau, on peut admirer Solanum dulcamara, nom scientifique de la Morelle Douce-amère.



C'est une espèce commune dans les lieux humides, les coupes de bois, parmi les buissons ou au bord des cours d'eau. La tige est sarmenteuse et retombante. Les feuilles sont entières ou munies de deux lobes latéraux à la base. Les fleurs sont disposées en cyme divariquée. Les pétales aigus, plus ou moins renversés, sont violets avec, à la base, une tache verte bordée de blanc.

Elle ne manque pas de charme. On peut la cultiver !




Les fruits sont ovoïdes et rouges quand ils sont mûrs. 




Attention !
La plante est hautement toxique en particulier feuilles et fruits.
Mais elle a aussi des usages en homéopathie et en phytothérapie.